Etudiants - Erasmus | Mobilité | Philosophie - Bien-être - Way of life | Voyages - Déplacements

Pas d'application

Ne cherchez pas d'application, il n'y en a pas.

Vous imprimez votre carte d'identité HHfamily, un QR code suffit pour identifier les membres, le Poncho pour signaler votre présence plus clairement (jour et nuit).


Pour le reste, c'est vous qui décidez.

 


Il y a environ 1,2 milliards de voitures dans le monde,
c'est plus que suffisant et plutôt convaincant.
L'auto-stop doit conserver sa fonction originelle ; de notre point de vue, une application est superflue

Parce que nous comptons et croyons en la bienveillance.

Il y a peut-être moins de véhicules en milieu rural mais bien pire que ça,
il n'y a plus du tout de transport en commun ou si peu, parce que non
rentable.

 

 

Les nouvelles technologies ont permis la miniaturisation.
Imaginez le smartphone de la taille d'un attaché-case, alors, Adieu notre addiction !

Le smartphone, l'usage intempestif des applications
souvent futiles voire inutiles qui prétendent dicter
notre volonté déteint malheureusement
chaque jour davantage sur notre comportement.
au même titre que la cigarette, l'alcool, la drogue...
Nous sommes d'abord connectés avec la nature. (Applis dans le monde)

Cultivons nos propres dons, reprogrammons notre cerveau et nous aurons la vie que nous espérons.

 

Aristote disait : la marche nous aide à penser mais elle est plus performante dans un espace de nature que dans une ville car notre esprit peut dériver plus facilement d'une expérience sensorielle à une autre.

Nous avons été initiés tout petit à la marche c'est devenu un effort inconscient. Quelques pas de plus en auto-stop ne sont donc pas néfastes, il suffit d'organiser son temps de trajet.

Les applications mobiles devraient générer un chiffre d’affaires d’environ

189 milliards de dollars d’ici 2020, s’il était de 88 milliards en 2016,
soit une augmentation de plus de 113 % en 4 ans. Pour rappel, les recettes viennent des téléchargements d’applications, des publicités et des achats intégrés.
87 % du temps consacré aux applications mobiles
Si les smartphones et les tablettes peuvent servir à surfer sur le net et à utiliser des applications mobiles, les statistiques montrent que  les utilisateurs de ces appareils mobiles dépensent plus de 87 % de leur temps à utiliser les applications et seulement 13 % pour naviguer sur internet.

100 applications dans un smartphone pour 30 utilisées par mois.   Sans nous.

 

Nous augmentons nous-mêmes les probabilités de mourir de façon tragique. Besoin de personne pour devenir très con !

(blog : Le Troisième cerveau)

 

 

L'impact du smartphone sur le dérèglement climatique

Les émissions de CO2 liées à Internet polluent autant que l'avion

Le Smartphone et l'environnement

Vous et le smartphone    cliquez Tableau à droite